UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au FN, plus on bosse, moins on progresse

Le Front National met à la poubelle des milliers de contacts obtenus grâce aux militants !

22 Novembre 2017, 06:52am

Publié par Thomas JOLY

Les militants du Front National qui estimaient déjà que Marine Le Pen, lors du débat de l’entre-deux tours, avait réduit à néant les efforts qu’ils avaient déployés pour la faire élire, vont être ravis d’apprendre qu’ils ont vraiment bossé pour rien en distribuant des tracts durant la campagne présidentielle.

Le but réel des tractages est, en effet, grâce aux coupons-réponse qui figurent en leur verso, d’alimenter la base de données du parti avec les coordonnées de ceux qui, ayant pris la peine de remplir et de retourner le coupon, et ayant le courage de donner leur identité, peuvent être considérés comme des sympathisants. Ils doivent donc être recontactés afin qu’ils deviennent, qui sait, un adhérent, un militant, un cadre ou candidat. C’est une méthode peu coûteuse et efficace pour déceler les talents.

Avant ce satané débat, les tracts distribués par les militants FN avaient recueilli un très bon accueil, tellement bon que les coupons-réponse sont arrivés par sacs postaux entiers au siège du parti. Il ne restait plus qu’à les dépouiller, puis à entrer les coordonnées de ces sympathisants dans les fichiers avant de les transmettre aux cadres locaux.

Un travail certes fastidieux, dont le service des adhésions, dirigé par Nathalie Bétégnies, était chargé.

Tellement fastidieux… qu’il n’a jamais été fait et ne le sera jamais : l’ensemble des coupons-réponse a été jeté sans qu’aucun nom, aucune coordonnée, n’ait été relevé !

Source : Minute via Jeune Nation

Commentaires

  • Pour mémoire sur d'Ormesson (oui, la mémoire, c'est important):
    https://www.leforumcatholique.org/message.php?num=839817

    Et pour ce pauvre Fillon qui y voit le dernier des hussards, Blondin ne disait-il pas quelque chose comme: je suis le dernier des hussards: Nimier est mort, Déon et Laurent sont à l'Académie Française!

    Point d'Endormesson dans son propos!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel