UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SLABO

  • On sait d'où l'on vient, sait-on où l'on va ?

    L'héritage chrétien et monarchique dans l'histoire de France a complètement disparu des programmes scolaires

    Rédigé le Lundi 19 Septembre 2016 à 08:15 | 0 commentaire(s)

     

    Dimitri Casali, historien, spécialiste de l'enseignement de l'Histoire, vient de publier Notre histoire. Il répond à Atlantico :
    Notre-histoire"Il s'agit avant tout de replacer l'héritage chrétien et monarchique de la France dans son histoire.


    L'héritage chrétien et monarchique dans l'histoire de France a complètement disparu des programmes scolaires

    La France d'aujourd'hui est le produit d'un double héritage, chrétien et monarchique, mais également laïc et républicain. Dans mon livre Notre histoire, je me suis donc efforcé de replacer l'héritage chrétien et monarchique dans l'histoire de France pour la simple et bonne raison que je me suis aperçu que celui-ci avait complètement disparu des programmes scolaires 2016 pour le collège.

    Désormais, les technocrates de la rue de Grenelle affichent ouvertement leur volonté d'effacer les racines chrétiennes de notre pays ; cela fait froid dans le dos. Que serait la France sans les cathédrales (Notre-Dame, Chartres et Reims) et ses bâtisseurs ? Je vous mets au défi de trouver une seule page dans les programmes actuels mentionnant les cathédrales et le style gothique qui a pourtant fait la gloire et le rayonnement de la France à travers toute l'Europe durant tout le Moyen-Âge - on parlait d'ailleurs d'"art français" et non pas d'art gothique. En plus des cathédrales, nous ne parlons plus également, dans ces nouveaux programmes, des grands rois saints comme Saint-Louis, ceux qui ont fait de la France la fille aînée de l'EgliseSans parler de Jeanne d'Arc qui, elle aussi, a disparu comme par enchantement, ou plus exactement expédiée en deux lignes, mentionnée seulement comme celle qui a aidé Charles VII à reconquérir son royaume. On retrouve ces disparitions notamment dans le manuel de 5ème publié par Magnard et dans celui paru chez Nathan. Cette volonté de passer sous silence l'héritage chrétien de la France faisait déjà partie des thèses de Vincent Peillon qui faisaient partir l'histoire de France uniquement à partir de la Révolution de 1789. On retrouve cette pensée également chez Thierry Tuot, et dans tout l'entourage de François Hollande.

    Ce qui explique ce comportement réside dans la volonté de ne pas choquer tous les nouveaux arrivants, et les enfants immigrés de la 3ème génération. Un rapport de 2004 mentionnait déjà le fait que lorsque l'étude d'une cathédrale leur était proposée en classe de cinquième, ces enfants refusaient d'assister à la classe. On constate donc bien cette volonté communautaire de refuser l'héritage chrétien et de rejoindre la communauté nationale en épousant son histoire et sa culture. Pour revenir sur l'évacuation de Saint-Louis des programmes d'histoire de 5ème, vous aurez compris que cela tient au fait qu'il est constamment fait mention, dans la littérature djihadiste, des croisés.

    Cette volonté d'évacuer l'héritage chrétien et monarchique de l'histoire de France est-elle caractéristique du quinquennat Hollande ?

    La réforme de 2008 initiée par Xavier Darcos était déjà catastrophique en ce sens qu'elle avait introduit l'étude des empires africains du Moyen-Âge, bien que l'étude des cathédrales, de Saint-Louis et de Jeanne d'Arc ait été préservée. Désormais, cela n'est plus le cas. Les programmes ont été réduits à leur portion congrue en vertu des fameux EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires). En revanche, de la place a été faite à certaines thématiques d'ordre compassionnelle. Pour le Moyen-Âge, en vertu de l'idéologie très écologique du moment, plusieurs pages ont été accordées au traitement des grands défrichements des paysans au Moyen-Âge. [...]"

    Michel Janva
  • La TRAHISON de Marine LE PEN

    Pour Marine Le Pen, l'Islam a toute sa place dans la République

    Rédigé le Lundi 12 Septembre 2016 à 08:19 | 2 commentaire(s)

     

    Dimanche soir sur TF1, la calamiteuse présidente du Front National a déclaré que l'Islam avait toute sa place dans la République, adhérant ainsi à l'utopie assimilationniste et cosmopolite de ce régime à bout de souffle qui a mené la France là où elle en est aujourd'hui.


     
    Cette ultime trahison n'est pas une surprise et confirme que Marine Le Pen et ses larbins de la direction du néo-FN sont clairement des usurpateurs prêts à tout renier pour intégrer le sérail.
    thomasjoly.fr
     


     

     


     
    1.Posté par Coriolan le 12/09/2016 14:58
    Comme ses connaissances historiques sont lacunaires, comme l'avait rappelé son ancien professeur, notre ami Jean-Claude MARTINEZ, il faut lui recommander la lecture du Figaro-Histoire numéro 18, de février 2015. Le dossier était consacré à la naissance du Jihad ou comment la religion musulmane fût-elle portée en moins de deux siècles, par les guerriers d'Allah, aux extrémités du monde connu. Sa fulgurante expansion aux VIIème et VIIIème siècles va ainsi pouvoir se poursuivre.

    A noter que F. Hollande estimait aussi que la République était compatible avec l'Islam lors de son discours à Tunis, il peut y avoir une République Islamique (comme en Iran). La démocratie y est soluble et cette déclaration obséquieuse est faite à la veille de la Fête des égorgeurs sanguinaires, avec la multiplication des abattoirs mobiles à travers le territoire. A vouloir se persuader que le Modèle Républicain d'Intégration fonctionne, malgré les ratés, elle rejoint la chimère mielleuse du soi-disant Vivre-Ensemble.

    Dans sa volonté électoraliste attrape-tout, se servant à tous les râteliers, la seconde religion de France est un vivier considérable, dépassant numériquement de loin les autres minorités visibles. Il faut se souvenir aussi que c'est elle, en tant que directrice de campagne et inspirée par son conseiller de l'époque, Alain SORAL, qui recommanda à son père de prononcer un discours sur la Dalle d'Argenteuil, en direction des "Indigènes de la République" en 2007, qui nous colonisent allègrement. Avec le consentement actif ou passif d'élus suivistes et apeurés. On est tombés bien bas avec cette camarilla d'opportunistes complices de notre future disparition programmée! Non au changement de peuple et de civilisation. LE-NON.FR
     
     
    2.Posté par FOURNIER le 17/09/2016 10:40
    Elle a dévoilée sa stratégie. Elle ne vaut pas mieux que les autres et je dirais qu'elle trahit son électorat. Elle devenue lèche babouche car seule la place lui intéresse.
    Cela conforte mon analyse que seule un vrai mouvement de tous les patriotes sauvera notre pays.
  • REINFO 12 septembre 2016

    REINFO : le journal hebdomadaire


     
     
  • Les dons pour la victoire

    A l'attention de tous ceux qui voudrons nous aider financièrement pour les législatives de 2017.

    *Conformément à l’art. 11-4 de la loi n°88-227 du 11 mars 1988, modifié par la loi n°2013-907 du 11 octobre 2013 art. 15, les dons consentis par une personne physique ne peuvent annuellement excéder 7 500 €. Ils ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 66% du montant versé, dans la double limite de 20% du revenu imposable de l’année et de 15 000 € de dons par foyer fiscal. Un reçu, à joindre à votre déclaration de revenus, vous sera adressé en avril 2017 pour votre contribution 2016, et en avril 2018 pour vos dons de 2017.

    Les dons sont à effectuer à l'ordre de "Myriam BAECKEROOT, mandataire financier du PARTI de la FRANCE.

    Les dons inférieurs à 3000 euros sont anonymes, ne figure pas sur le reçu l'intitulé du "parti".

    Merci de vos contributions.

  • Le chemin à suivre

    Le "grain de sel" de Jean-Claude Rolinat

    Rédigé le Mercredi 31 Août 2016 à 09:06 | 0 commentaire(s)

     

    EN CET ETE 2016, NOUS SOMMES TOUS CORSES !
    L’été, qui n’est pas encore tout à fait terminé, a été fertile en évènements divers et variés. Nous n’aurions que l’embarras du choix pour les commenter :


    Le "grain de sel" de Jean-Claude Rolinat
    après la tragédie niçoise du 14 juillet,  des touristes chinois et coréens ont été dépouillés dans notre si sympathique département anxiogène du  « 9-3 », le rapprochement de la Turquie d’Erdogan avec Israël et la Russie a précédé l’irruption des chars de la première en Syrie, l’inespérée défaite de l’African National Congress aux municipales de Pretoria, Le Cap, Johannesburg et Port Elisabeth a, peut-être , sonné le glas de l’ANC devenu le marigot des affairistes et autres corrompus comme le Président Jacob Zuma, ou encore le lancement des campagnes présidentielles de Sarkozy et Montebourg  ou  celle  d’Emmanuel Macron , telle « une lessive qui lave plus blanc », oui tout serait prétexte à dissertations et autres exégèses ! Mais, ce qui a retenu mon attention, c’est la résistance de Corses en Corse,  province française, face aux provocations d’origine maghrébine sur la plage de Sisco, près de Bastia.
    Le peuple Corse, composante définitive de la nation française
    Je le confesse, je n’ai jamais eu une tendresse particulière pour les encagoulés du FLNC. Sans doute parce que les trois premières lettres de ce sigle me rappellent de mauvais souvenirs….Et puis, quel courage faut-il pour se  déguiser en Grand sorcier du Ku-Klux-Klan, la pétoire à la main, dans la fraicheur du maquis corse pour tenir une conférence de presse ? Mais j’avoue que là,  l’avertissement «  sans frais » adressé par les activistes du « Front de libération » aux terroristes islamistes potentiels,  ont fait raisonner à mes oreilles, une fois n’est pas coutume, une petite musique qui m’est apparue soudainement bien sympathique ! Après l’affaire d’Ajaccio et la rixe de la plage de Sisco  les iliens,  unis dans leur  respectable particularisme régional et linguistique, ont démontré massivement, qu’ils ne se laisseraient pas faire face aux agressions brutales dont les leurs sont victimes. Le ras-le-bol de la population s’était déjà  librement exprimé  à la suite de l’agression de sapeurs-pompiers dans la  nuit de Noël 2015 comme  il s’est déchainé  après que le samedi 13 aout, des jeunes et des moins jeunes,  aient été frappés par des baigneurs, eux aussi  d’origine maghrébine, sur la plage de Sisco en Haute Corse. Ce qu’a reconnu le Procureur de la République de Bastia, Mr Nicolas Bessone, dans sa conférence de presse explicative.(Sera-t-il muté pour cet acte courageux  contre la doxa dominante ?). L’action rapide des villageois contre cette arrogance qui consistait  à  s’approprier une plage publique pour que les dames musulmanes puissent s’exhiber en toute quiétude dans leur camisole de scaphandrier, scelle peut-être l’acte  1  d’une reconquête territoriale et morale : à l’israélienne, « pour une dent, toute la g…le » ! (1). Les larmoyantes et sempiternelles ritournelles du « pasdamalgame » et du « bienvivrensemble » - vous inviteriez, vous, votre si sympathique voisin barbu en djellaba ? Moi pas !- ont connu avec la manifestation de centaines de Corses scandant « on est chez nous »,  un coup d’arrêt peut-être décisif, en tout cas dans l’ile de beauté. Les Corses sont français depuis le XVIIIème siècle, bien avant Nice et la Savoie. Ces deux départements insulaires ont été le premier territoire français métropolitain à être libéré en 1943. Signe prémonitoire avant une nécessaire  reconquête tout autant laïque et républicaine que morale ? Nous allons vivre des moments passionnants. L’Islam doit s’adapter au mode de vie de la majorité des Français (mœurs, usages et coutumes) : «  à Rome vis comme un Romain ! ».L’heure n’est plus aux petites bougies et aux ridicules slogans du type « même pas peur », le moment n’est pas à la repentance de je ne sais quels actes d’un passé colonial dépassé, non, l’heure est à la « reconquista », tout simplement. La décision, redoutable, du Conseil d’Etat dans l’affaire dite du « burkini » est, à cet égard, un mauvais signal adressé dans la torpeur d’un été finissant. Est-ce pour nous étonner ? Les membres de cet organisme appartiennent tous à l’oligarchie dominante. Dominante pour l’instant ! Affaires à suivre….
    Jean-Claude R O L I N A T

    Je ne juge pas sur le fond le conflit israélo-palestinien : je constate simplement la redoutable efficacité de certaines méthodes de l’Etat hébreu.                       
     
  • Vive le bikini !

    Affaire du « burkini » : que les imams mécontents retournent en terre d'Islam

    Rédigé le Jeudi 18 Août 2016 à 20:12 | 0 commentaire(s)

     

    Communiqué d'Olivier Bianciotto, Délégué du Parti de la France pour les Bouches-du-Rhône


     

    Le Parti de la France rappelle qu'un imam n'a aucun pouvoir dans notre pays et que les prêtres catholiques se gardent de commenter la législation en vigueur. Si nos us et coutumes déplaisent aux musulmans, nous portons à leur connaissance qu'ils ne sont pas prisonniers en France et qu'ils sont libres d'aller vivre selon les principes de la charia en terre musulmane. 

    Tant qu'il restera un Français non renié sur notre terre de France, leurs pratiques d'un autre âge seront combattues.

  • A gauche, toute !

    On ne ferait pas ça pour une mosquée salafiste.........

     

    Islamisation de la France : Hidalgo expulse le prêtre de l'Église St Rita en pleine messe, pour la raser !

     

     

    Les CRS ont pénétré ce matin dans l'église et trainent le prêtre hors de son église, en pleine messe !  > > > > Hidalgo fait raser l’église Sainte-Rita pour construire des logements sociaux et des parkings ! Nous sommes en plein délire... > > > >

    > > Une compagnie de CRS, profitant des vacances, à procédé à l'expulsion des fidèles, du prêtre et des enfants de cœur en pleine messe, alors qu'ils défendaient leur église de la démolition. Du jamais vu, essayez de faire la même chose dans une mosquée ou une synagogue...

      > >

    > > Les politiques sont devenus fous, quelques jours seulement après l'égorgement d'un prêtre, où toute la classe politique y allait de ses beaux discours lénifiants... > > > >

    > > > > Source 

     

    Nous sommes face à un plan concerté, les politiques français sont à la solde du Qatar et de l'Arabie Saoudite, qui achètent en masse les bons du trésor français, permettant à la France de continuer à vivre à crédit. Nous sommes maintenant entre leurs mains, l'islamisation forcée de la France ne s'arrêtera qu'après avoir expulsé les traitres qui gouvernent le pays, droite comme gauche...

    Quand les Français vont-ils reprendre leur destin en main ? Il est déjà trop tard ! > >

     

  • Assomption, j'y crois !

    15 AOÛT : ASSOMPTION. FÊTE NATIONALE FRANÇAISE.

    Rédigé le Lundi 15 Août 2016 à 14:25 | 0 commentaire(s)

     

    L’Assomption désigne l’élévation aux Cieux de la mère du Christ, corps et âme.
    La Sainte Vierge – qui selon la doctrine catholique tient dans l’humanité une place si particulière – quitta ce monde d’une façon extra-ordinaire : son corps étant préservé de la corruption que connaissent les cadavres, tout comme son âme avait été préservée de toute corruption du péché.


     

    C’est la principale fête mariale.

    En France, s’ajoute au 15 août le caractère de fête nationale, depuis Louis XIII.

    Voyez ci-dessous, en comparant les origines des deux fêtes, comme on est loin du 14 juillet qui commémore la naissance mythologique de la République dans la haine et dans un bain de sang bien réels….

    En 1637, après vingt-deux ans de mariage, le roi Louis XIII n’avait toujours pas d’héritier et la France était dans une guerre difficile.

    Le souverain prépara un vœu qui consacrerait la France à Notre-Dame de l’Assomption, plaçant la nation sous la protection de la Sainte Vierge ; on disait qu’il y pensait depuis longtemps.

    En novembre 1637, un texte fut enfin soumis au Parlement.
    Puis soudain, la bonne nouvelle tomba : la Reine était enceinte !

    Le vœu fut finalement signé par le Roi le 10 février 1638, comme un remerciement, et instaura les processions du 15 août en hommage à Notre-Dame de l’Assomption.

    Le 5 septembre 1638, naquit le dauphin de France, futur Louis XIV.
    Du fait de sa naissance vue comme quasi-miraculeuse, il reçut le nom significatif de Louis-Dieudonné (« donné par Dieu »).

    Ce vœu fut publié sous la forme d’un édit dont voici le texte intégral :

    Lire la suite

  • Comme à Hénin, la trahison continue.

    Financement islamique à Lyon: Le FN complice

    Rédigé le Mardi 16 Août 2016 à 05:23 | 0 commentaire(s)

     

    Le FN version Marine Le Pen et Philippot continue sa régression morale. Alors que la subvention d’un million d’euros au Centre Islamique de Lyon a été votée le 11 juillet 2016, les élus FN n’ont pas jugé bon de s’y opposer.


     

    Lors du Conseil de la Métropole, les élus FN Christophe Boudot et Michel Casola n’ont pas voté contre le million d’euros de subvention au centre islamique. Christophe Boudot était absent lors du vote et n’a pas donné son pouvoir de vote à Michel Casola. De son coté Michel Casola s’est abstenu.

    Marine Le Pen et Philippot et leur FN nouvelle mouture peuvent toujours afficher leur indignation face aux attentats islamistes, mais à quoi bon, quand les élus du FN ne s’opposent pas à l’octroi du financement de l’Islam sur le sol français, sans doute au nom de cette mensongère distinction entre islam et islamisme (certains rajoutent même le terme « radical » !!!).

    Le FN est donc bien « un parti comme les autres » en montrant une fois de plus sa soumission à l’islam en francarabia. Que ceux qui s’apprêtent à voter pour ce parti sachent bien à quoi s’attendre!

    PS. Dessin d’illustration en souvenir de cet élu FN qui s’est converti à l’islam; il avait été suspendu quelques jours puis très vite réintégré!

    Source : https://eurocalifat.wordpress.com/2016/07/19/financement-islamique-a-lyon-le-fn-complice/

  • Toujours Calais !

    La justice socialiste autorise les commerces clandestins de la Jungle de Calais

    Rédigé le Lundi 15 Août 2016 à 14:16 | 0 commentaire(s)

     

    Depuis la création de la Jungle de Calais, de nombreux commerces illégaux tenus par des clandestins ont émergé.


    De « l'Afghan Shop » vendant des spécialités culinaires afghanes au magasin d'alcool en passant par le coiffeur afro et la boîte de nuit sub-saharienne, tout y est. Illégalement et à la vue de tous, ces commerces ont plusieurs fois suscité la polémique et exaspèrent la population calaisienne qui ne supporte plus le laxisme des autorités publiques à leur égard. A la demande d'administrés et des services compétents, les commerces illégaux devaient prochainement être fermés. Mais c'était sans compter sur la complaisance des tribunaux - plus précisément du Tribunal administratif de Lille - qui a annulé la fermeture de ces commerces. Jean-François Molla, juge des référés, n'habitant sûrement pas à Calais, estime que, malgré l'illégalité la plus totale de ces commerces et l'insalubrité qui y règne, les clandestins ont le droit d'en bénéficier.
    Alors que la chasse au « mauvais français » bat son plein en France, les clandestins, aussi nombreux et nuisibles soient-ils ont tous les droits. Nous réitérons notre volonté de vouloir fermer ces commerces illégaux et d'expulser définitivement ces délinquants du territoire national.
    Kévin Reche, délégué du Parti de la France pour le Calaisis
     
  • Si toutes les droites s'unissaient !!!!

    « Je pense que la civilisation européenne est en train de mourir » Philippe de Villiers

    Rédigé le Samedi 6 Août 2016 à 20:01 | 0 commentaire(s)

     

    Ancien secrétaire d’Etat à la Culture de Jacques Chirac, ancien candidat aux élections présidentielles, directeur du Puy du Fou, auteur d’une vingtaine de livres, romans, biographies ou essais, Philippe de Villiers sort rarement de sa retraite vendéenne pour commenter l’actualité politique. Il reçoit l’Observateur du Maroc et d’Afrique pour donner sa vision des récents événements internationaux.


    L’Observateur du Maroc et d’Afrique : Depuis quelques mois, l’Europe est secouée par de nombreux attentats. Comment réagissez-vous à ces évènements ?

    Philippe de Villiers : L’Europe, la vraie, celle des nations, est submergée de l’extérieur et effondrée de l’intérieur. Submergée de l’extérieur, parce qu’on a transféré notre souveraineté à des institutions obscures. J’ai entendu François Hollande dire : « On va faire ceci, on va faire cela…» Mais il sait très bien qu’il ment, puisqu’il n’a plus de pouvoir. Quand le pouvoir n’a plus le pouvoir, il ne peut plus rien faire pour nous. On a transféré les souverainetés nationales. On est un protectorat américain. La France est submergée de l’extérieur, puisqu’elle fait face à une invasion migratoire. Les gens qui viennent chez nous sont envoyés par l’État islamique, qui – c’est la vérité – nous avait promis en février dernier de nous expédier ces gens. C’était annoncé. On a devant nous des envahisseurs. Il n’y a pas de chrétiens parmi ces gens-là. Les chrétiens restent chez eux et combattent pour leurs familles, leurs terres et leurs valeurs.

    Quels sont selon vous les responsables ?

    Les BHL de service, des Attali et consorts qui expliquent que la France est une tache ignominieuse sur la carte des points précieux de la planète. Un pays qui n’a plus de contours et plus de compteurs ne reste plus et meurt. Les hommes politiques ont abattu les murs porteurs comme le caractère sacré de la vie, la filiation comme repère, la nation comme héritage, la frontière comme ancrage et le rêve français comme fenêtre sur le monde.

    Vous ciblez particulièrement l’Union européenne…

    Je dis que tous ceux qui ont dit la vérité sur l’Europe, par-delà leurs défauts ou leurs défaillances, et qui étaient peu ou prou souverainistes, c’est-à-dire qui pensaient que la France ne pouvait rien faire par elle-même si elle ne le faisait pas elle-même, sont partis ou sont morts. Ceux qui restent et...

    Suite et source : l'observateur du Maroc et d'Afrique

     


     

     

  • Comme aurait dit "Marchais", plus c'est gros, mieux ça passe !

    Le Conseil français du culte musulman (CFCM) ne pouvait pas ne pas communiquer sur l’abominable égorgement du Père Jacques Hamel survenant après la tuerie de Nice, actes commis par des musulmans revendiqués au nom de l’islam.

    Lorsque le Conseil Français du Culte Musulman nous enfume...

    Le Conseil français du culte musulman (CFCM) ne pouvait pas ne pas communiquer sur l’abominable égorgement du Père Jacques Hamel survenant après la tuerie de Nice, actes commis par des musulmans revendiqués au nom de l’islam. Le bureau du CFCM s’est donc fendu d’un communiqué le 28 juillet dernier, qui a été abondamment commenté dans lagroße presse reprenant, jusqu’à plus soif, une citation d’un prétendu hadith de Mahomet qui aurait été rapporté par Mouslim : « Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier ». Fort bien. Le problème c’est qu’un tel hadith n’existerait pas… C’est ce que nous révèle et nous affirme, ce matin, le Dr. Sami Aldeeb, directeur du Centre de droit arabe et musulman dont le siège est en Suisse, juriste d’origine palestinienne est qui se dit chrétien. Voici son fort savant et fort judicieux commentaire…

    Ce communiqué [du CFCM] cite un récit de Mahomet qui aurait dit : Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier.

    Le communiqué en question ne nous donne pas la version arabe de ce récit, et se satisfait d’indiquer qu’il est rapporté par Mouslim. Ce Mouslim est l’auteur de l’un des six plus grands recueils de récits admis par les musulmans sunnites qui le considèrent comme le deuxième recueil le plus authentique après celui d’Al-Bukhari.

    Aucun organe de presse français ne s’est donné la peine de vérifier ce récit ou son sens. Tous ceux qui ont fait écho à ce communiqué ont pris son contenu pour argent comptant. Or, si l’on cherche ce récit dans le recueil de Mouslim, on n’en trouve aucune trace. En revanche, on trouve dans des recueils de moindre importance des récits que certains considèrent comme faibles (da’if), voire sans fondement (la asl lah) :

    من آذى ذميا فأنا خصمه و من كنت خصمه خصمته يوم القيامة  source

    Celui qui lèse un dhimmi, je suis son adversaire, et celui dont je suis l’adversaire je le vaincrai le juge du jugement dernier.

    من ظلم ذميا مؤديا الجزية مقرا بذلته ، فأنا خصمه يوم القيامة source

    Celui qui opprime un dhimmi qui paie le tribut (jiyza) et reconnaît sa servilité je serai son adversaire le jour du jugement dernier.

    من ظلم معاهدا مقرا بذمته موديا لجزيته كنت خصمه يوم القيامة source

    Celui qui opprime un bénéficiaire d’un pacte qui reconnaît sa dhimmitude et paie son tribut (jiyza), je serai son adversaire le jour du jugement dernier.

    Il est évident que...

    Suite et source :  christianophobie.fr

  • Encore merci, Roger, pour ta clairvoyance.

    Lettre ouverte à la Jeunesse de France

    Rédigé le Mercredi 3 Août 2016 à 09:48 | 0 commentaire(s)

     

    de Roger Holeindre
    Président du Cercle National des Combattants
    Président d'Honneur du Parti de la France


    Mes amis,
    Notre pays est en danger de mort car nous sommes “menés” par des sectaires et des idéologues prêts à tout pour être réélus, et gouvernés par des mondialistes apatrides inféodés à la haute finance.
    Notre “Président” de la République, devant le résultat de plus en plus calamiteux des sondages s’accroche au pouvoir et à ses avantages, tel un bigorneau à son rocher. La simple honnêteté voudrait qu’il parte… Mais il préfère magouillertrichermentir… pour revenir dans les palais nationaux
    Pour cela, il n’hésite pas à dépenser des millions d’euros… de nos impôtspour placerrécompenseracheterou fidéliser ses amis de la “gauche” soi-disant prolétarienne… qui, en fait, méprisent le peuple… qu’ils accusent de faire du populisme…. Dorénavant du “trumpisme(Sic). Ils s’alignent ainsi sur M. Jospin qui n’hésita pas, à son époque, à traiter les anti-socialistes de “populace”.
    Ce même Jospin d’ailleurs, avec Chirac… décréta que… « l’Europe ne devait pas devenir un club chrétien » (Sic).
    Tout ce que le peuple de France reproche à nos dirigeants et à leurs maîtres mondialistes est pourtant malheureusement VRAI et PROUVÉ !
    M. Valls, se prenant pour “Benito” mais jouant le “républicain espagnol” (alors que sa famille était dans l’autre camp)… n’a pas hésité, le 23 janvier 2015, à déclarer à des étudiants… « Les jeunes Français doivent s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats » (Sic).
    — Cela ne l’a pas empêché…
    • de laisser, durant des mois, Mme Taubira refuser d’interner des “terroristes” repérés et fichés.
    • de laisser plusieurs de ses ministres déclarer que… « A la différence de l’Islam… le catholicisme est incompatible avec la République. »
    Après les 129 morts et les 350 blessés du 13 novembre 2015… puis les 84 morts et 200 blessés du 14 juillet 2016… plus l’innommable assassinat d’un vieux serviteur de Dieu dans son église de la France profonde… il a cru nécessaire de déclarer au Journal du Dimanche que… certes… il redoute le terrorisme, mais surtout la guerre civile suscitée par l’extrême droite. (On croit rêver !)
    Il faut quand même un sacré culot pour oser déclarer des choses aussi ineptes, et voir dans la colère qui monte en France… un quelconque complot de droite !
    Il est vrai qu’un de ses sous ordres policiers, le sieur Patrick Calvar, patron de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), n’a pas hésité, lui, à expliquer longuement aux membres de la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale… qu’il existait un danger encore plus grand, une menace « presque invisible » (Sic) « La menace fomentée par l’ultra droite. » Il a terminé son exposé par cette phrase… « Vous aurez une confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman. Pas les islamistes… mais bien… le monde musulman ».
    C’est avec ce genre de déclaration que ces messieurs du pouvoir pensent se maintenir en place… et y revenir. Cela s’appelle de la haute trahison. Avec la complicité de toute la presse “faisandée” et soutenue financièrement… ils accusent, en proférant des mensonges éhontés, les alertes pathétiques de ceux qui préviennent nos concitoyens… que le changement de peuple est en cours.
    Ils cachent qu’une note confidentielle nous apprend que… « 95 députés socialistes ont déposé un projet de loi donnant aux Algériens nés en France ou en Algérie avant 1963 (avant l’indépendance) la citoyenneté française sur simple demande. »
    Alors, jeunes de mon pays, faites attention. Ecoutez vos anciens qui ont toujours tout donné pour la patrie… Ces hommes sont dangereux ; ne vous laissez pas abuser… manipuler. C’est par les urnes… quoi qu’ils fassent… que nous les chasserons ! Ne tombez pas dans leur piège grossier, mais réel. Méfiez-vous de leurs provocations flicardes.
    La situation dramatique que vit notre nation a été voulue, organisée, financée… par cette mafia internationaliste qui s’appuie sur le mensonge et la falsification de notre histoire, grâce à l’accaparement des médias.
    Restez propre dans votre cœur et dans votre tête… N’oubliez pas que vous vivez sur une terre chrétienne, hier fille aînée de l’Eglise… Vous êtes en majorité catholiques… Soyez en fiers !
    La France est le pays le moins raciste du monde, mais vous avez le droit, et surtout le devoir, de rester… catholiques et français toujours… et tous ceux qui viennent d’ailleurs, disposant chez nous de toutes les libertés et de tous les avantages sociaux, doivent respecter nos lois, nos coutumes.
    Oui, méfiez-vous des provocateurs ! Soyez respectables pour être respectés, afin que VIVE LA FRANCE !
     
     
    Roger HOLEINDRE
    Président du Cercle National des Combattants
    Président d’honneur du Parti de la France
  • La voix du bon sens !

    Robert Menard: "Le Pape ne peut exonérer l'Islam de toute responsabilité"

    Rédigé le Mardi 2 Août 2016 à 21:09 | 0 commentaire(s)

     

    Ce dimanche, les musulmans étaient appelés par leurs instances à se rendre dans les églises de France pour manifester leur solidarité avec les chrétiens après le meurtre de Saint-Étienne-du-Rouvray. Très peu ont répondu à cet appel. Une centaine à Rouen, certes, mais seulement une poignée à Nice, Bordeaux, Saint-Denis… Et à Béziers ?


    Ce dimanche, les musulmans étaient appelés par leurs instances à se rendre dans les églises de France pour manifester leur solidarité avec les chrétiens après le meurtre de Saint-Étienne-du-Rouvray. Très peu ont répondu à cet appel. Une centaine à Rouen, certes, mais seulement une poignée à Nice, Bordeaux, Saint-Denis… Et à Béziers ?

    Eh bien, il a été aperçu un musulman à l’église Sainte-Rita, en plein quartier musulman. Un autre à la cathédrale. Et, à ma connaissance, c’est tout. Dans une ville qui compte un peu plus de deux musulmans…

    Ah si ! On peut y ajouter une demi-douzaine au temple protestant, dont un converti, chef local d’une mouvance islamiste qui a déjà attaqué le conseil municipal trois fois et qui se prétend, en même temps, indicateur de police ! Du beau monde…

    Il serait intéressant d’avoir des chiffres pour toute la France. En tout état de cause, ce n’est pas mentir que de dire qu’au moins 99,9 % des musulmans ne se sont pas joints à ce mouvement. Faut-il leur en vouloir ? Pas forcément. Pourquoi demander à des musulmans d’aller dans une église ? Pourquoi des catholiques devraient-ils aller dans une mosquée ? Il existe d’autres moyens de montrer sa compassion : courriers, appels, textes… Le moins que l’on puisse dire est que, là aussi, il n’y a eu aucun mouvement.

    Alors, si l’on compare cette absence de réaction des musulmans avec le compte rendu des médias, on reste bouche bée d’admiration devant un si beau travail de propagande. Il est vraisemblable que si Ceaușescu avait disposé d’une presse équivalente à la presse française, son régime serait encore en place. Je me demande si les journalistes qui prêtent la main à ces mensonges ressentent de la honte ou bien s’ils sont fiers d’être des commissaires politiques du « vivre ensemble ».

    Le message du pape François sur ces événements n’est pourtant pas très différent de celui des médias du système. Il l’alimente, d’ailleurs.

    Si le pape était un homme politique français, il ne déparerait pas dans un gouvernement de François Hollande. Quand il déclare « Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique » et qu’il met sur le même plan un catholique auteur d’un meurtre relevant du fait divers (jalousie, hold-up) et les terroristes de Daech, à quoi joue-t-il ? Agit-il en chef de la chrétienté ? Il relativise la terreur islamiste. Il exonère l’islam de toute responsabilité. Quand on agit ainsi, on est complice des crimes à venir. On affaiblit tout esprit de résistance.

    Le pape est comme ces bobos des beaux quartiers. Il prône la diversité mais il ne vit pas avec elle. Il prône le « dialogue interreligieux » mais il ne comprend pas qu’à Saint-Étienne-du-Rouvray, celui qui a eu le dernier mot, ce n’est pas le curé.
    Quand on voit que c’est dans cette localité que se sont convertis de jeunes Français qui sont, depuis, partis en Syrie, on se dit : et si l’église catholique avait fait son boulot ? Est-il normal que ces jeunes Français qui cherchaient un dieu n’aient pu trouver que celui de l’islam ?

    Le message du pape est cependant conforme à celui de l’Église et des Évangiles. Les médias n’en retiennent que ce qu’ils veulent bien.

    Les médias peuvent tout retenir, car tout leur convient. Je suis maire de Béziers, pas théologien. Que le message du pape soit conforme aux Évangiles, à la doctrine de l’Église ou que ce soit parfois sa sensibilité personnelle qui s’exprime, ce n’est pas mon affaire. Je m’en tiens aux faits et à leurs conséquences politiques. Un discours de soumis, un discours qui refuse de s’affirmer est un discours incapable de faire face aux menaces historiques qui pèsent sur la France et l’Europe.

    Robert Ménard

    Source : http://www.bvoltaire.fr

  • On ne recule plus !

    Calvados : Naissance De La Garde Catholique !

    Rédigé le Dimanche 31 Juillet 2016 à 17:25 | 0 commentaire(s)

     

    Face au danger qui menace les catholiques français,

    Face à l'inaction d'un Gouvernement d'incapables,

    Face à l'aveuglement d'un clergé gangrené par le modernisme,


    La Garde Catholique se présente comme un rempart à la déferlante de haine antichrétienne qui s'abat sur l'Occident.

     

    Les nationalistes du PdF14 vous encouragent à rejoindre ces courageux catholiques !

    Calvados : naissance de la Garde Catholique !
     


  • La vérité bien dite !

    Terrorisme islamique : des vérités dites par la presse étrangère

    Rédigé le Dimanche 31 Juillet 2016 à 18:13 | 0 commentaire(s)

     

    ...et honteuses pour nos gouvernants et nos médias français... lire la vidéo :


     


  • Quand même, ils en ont !

    Le FLNC du 22 octobre menace l'Etat islamique

    Rédigé le Jeudi 28 Juillet 2016 à 08:35 | 0 commentaire(s)

     

    Dans un communiqué, le FLNC du 22-Octobre adresse un triple message en s'adressant "aux musulmans de Corse", "aux islamistes radicaux de Corse" et "à l'Etat français".


    Aux premiers, le FLNC demande de

    "prendre position en manifestant à nos côtés contre l'islam radical (...) en nous signalant des dérives que vous constateriez chez des jeunes désoeuvrés, tentés par la radicalisation".

    S'adressant aux "islamistes radicaux" qualifiés de "prêcheurs de la mort" :

    "Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas (...) Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d'âme."

    Enfin, les militants du 22-Octobre pointent la responsabilité de l'Occident - et donc de la France - dans la situation actuelle au Moyen-Orient.

    "Il faudra que la France cesse sa propension à intervenir militairement et vouloir donner des leçons de démocratie à la terre entière si elle veut éviter que les conflits qu'elle sème à travers le monde ne reviennent comme un boomerang sur son sol." 

    Michel Janva

    Le salon beige
  • Le ras-le-bol !

    Résistance nationale : la nation et le peuple en armes

    Rédigé le Mardi 26 Juillet 2016 à 14:58 | 2 commentaire(s)

     

    Carl Lang et Le Parti de la France s’insurgent contre le nouvel acte de barbarie islamiste perpétré aujourd’hui à Saint-Etienne-du-Rouvray et revendiqué par l’Etat islamique.


    Résistance nationale : la nation et le peuple en armes
    Le Parti de la France s’associe à la douleur des proches du prêtre égorgé et des fidèles blessés par les assassins islamistes et apporte à la communauté des catholiques de France son soutien  indéfectible.
    Il est temps que nos compatriotes comprennent que les niaiseries déclamatoires du « vivre ensemble », les appels répétés à la « fraternité citoyenne et républicaine » ainsi que les logorrhées politiques et médiatiques du « pas d’amalgame » ne sont pas une réponse aux actions révolutionnaires et terroristes menées par les « soldats de l’Islam ».
    Le Parti de la France qui a déjà présenté ses mesures de sécurité nationale et de défense du peuple français rappelle l’urgente nécessité de constituer une garde nationale de 100 000 volontaires, formés, encadrés et armés en toutes circonstances, comme première étape d’une nation et d’un peuple en armes.
    La France et son peuple sont aujourd’hui en état de légitime défense.
    Les effectifs annoncés par le ministre de l’Intérieur de la « réserve opérationnelle » composée de 9 000  volontaires dans la gendarmerie et de 3 000 dans la police sont dérisoires au regard des enjeux de sécurité intérieure et de la guerre de religion que nous font les militants de l’Etat islamique.
    La réponse se doit d’être aussi une réponse politique à cette guerre politico-religieuse et révolutionnaire.
    Le Parti de la France appelle tous les sympathisants de la cause nationale attachés à la défense de notre modèle de civilisation, à notre sécurité et à nos libertés ainsi qu’au droit du peuple français à rester lui-même à s’engager à ses côtés afin d’organiser la résistance nationale.
     
     
    Carl Lang
    Président du Parti de la France