UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Macron se fout des français !

    Le pacte de Marrakech formellement approuvé


    Une fois de plus la voix et l’opinion majoritaire des Français n'ont pas été prises en considération par Macron... le mépris, toujours le mépris...


     
    Une quinzaine de pays ont fait part de leur retrait ou du gel de leur décision concernant ce texte qui déchaîne les passions.

    Un vote contre vents et marées. Le pacte mondial sur les migrations de l'ONU a été formellement approuvé ce lundi matin à Marrakech. Ce texte non contraignant pour les Etats qui le ratifient vise à encourager une coopération renforcée dans le domaine migratoire.  

    LIRE AUSSI >> "Le Pacte sur la migration peut changer la donne" 

    Des représentants de plus de 150 pays se sont réunis ce lundi au Maroc, pour approuver le Pacte mondial sur les migrations piloté par l'ONU, un texte qui polarise les critiques des nationalistes et des anti-migrations. C'est par un simple coup de marteau que le texte destiné à renforcer la coopération internationale pour une "migration sûre, ordonnée et régulière" a été adopté, après proclamation orale.  

    Un sujet qui déchaîne les passions

    Sans vote ni signature, la conférence intergouvernementale de Marrakech devait être une simple étape formelle du processus, avant un ultime vote de ratification le 19 décembre à l'Assemblée générale de l'ONU. Mais le sujet déchaînant les passions, une quinzaine de pays ont fait part de leur retrait ou du gel de leur décision.  

    LIRE AUSSI >> Le Pacte de Marrakech, le texte qui déchaîne les rumeurs 

    "Il est étonnant qu'il y ait eu autant de désinformation à propos de ce que le Pacte est et de ce qu'il dit (...), il ne crée aucun droit de migrer, il ne place aucune obligation sur les Etats", a martelé Louise Arbour, la représentante spéciale de l'ONU pour les migrations, dimanche soir au cours d'une conférence de presse à Marrakech. 

    Retrouver cet article sur L'Express.fr

  • Préparons nous à la charia !

    Macron veut que l’UE sanctionne les pays réfractaires à l’invasion migratoire


    Emmanuel Macron n’a vraiment rien compris à la volonté profonde des peuples européens :


     

    Parlant d’une même voix, ils ont plaidé pour la mise en place de « centres fermés » sur les côtes européennes pour gérer les migrants qui débarquent de Méditerranée. Une proposition également appuyée par Berlin. Dans ces plateformes, les migrants attendraient l’examen de leur cas, essentiellement en Italie, pays principal d’arrivée actuellement, mais aussi en Espagne. Pour appliquer cette proposition, il faudrait que tous les pays européens acceptent d’accueillir les réfugiés qui obtiendraient le droit d’asile, quitte à les y contraindre.

    Emmanuel Macron a ainsi brandi la menace de sanctions (financières ou institutionnelles) envers ceux qui refuseraient de le faire, comme l’ont d’ores et déjà annoncé les pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie), très hostiles aux migrants. « On ne peut avoir des pays qui bénéficient massivement de la solidarité de l’UE et qui revendiquent massivement leur égoïsme national quand il s’agit de sujets migratoires », a-t-il lancé.

     

    Source : lesalonbeige

  • Le FN lave plus blanc que blanc !

    Faits divers – Justice

    Financement des campagnes 2012 : la justice valide définitivement le renvoi du FN devant le tribunal

    mercredi 5 décembre 2018 à 17:28 Par Viviane Le Guen, France Bleu

    La cour de cassation a définitivement validé le renvoi devant le tribunal correctionnel du Front national (devenu RN) poursuivi dans l'affaire des kits de campagne aux législatives 2012 et des soupçons d'escroquerie aux frais de l'État a appris l'AFP ce mercredi.