UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A ceux qui liront, avant le Congrès de la soi disant refondation du FN.

Trop de démocratie, tue la démocratie.

TOUS les politiques qui veulent se faire élire ont un devoir : les yeux dans les yeux, ils doivent dire la vérité, pas leur vérité.

Personne ne peut plus rien cacher sur un parcours politique, professionnel ou personnel.

Le poids d'internet, des réseaux sociaux, dévoile à vie les réalités individuelles.

Pas vu, pas pris, c'est fini. Il n'y a plus d'oubli, ni d'effacement de parcours.

Par curiosité, j'ai parcouru, sur le site du FN, la liste des quelque 400 candidats et leurs profession de foi.

Peut-on rire de tout, comme le dit un humoriste célèbre dans son one man show.

Un certain nombre de candidats au Comité Central du 16ème Congrès du Front National résiduel, font des impasses substentielles sur leur parcours professionnel, comme politique.  

C'est vrai qu'ils ont comme modèles des Aurore BERGE, des Gérald DARMANIN, des Bruno LEMAIRE, des Edouard PHILIPPE, sans compter les déserteurs et renégats du PS qui veulent donner des leçons à la FRANCE.

Judas une fois, Judas toujours.

Des candidats au nouveau Comité Central du FN veulent qu'on oublie leurs trahisons de la Droite Nationale, comme si le fait d'avoir suivi Bruno MEGRET en 1998 était à oublier.

Certains devraient savoir que les archives, type "Enfants de la Télé", ont laissé des traces indélébiles.

Fidèle aux idéaux de la Droite Nationale, Sociale et Populaire, je crois avoir le droit d'ouvrir les yeux de celles et ceux qui voteront lors du Congrès, j'ai quand même 25 années de militantisme, 20 ans de secrétariat fédéral, 18 années irréprochables de mandat régional.

Ces traitres ont des noms : Steeve BRIOIS, Bruno BILDE, Philippe EYMERY, Nicolas BAY et quelques autres.

Toute honte bue, ils se présentent à vos suffrages.

Ils défendent une ligne qui n'a rien à voir avec les traditions nationales.

En fait ce sont des arrivistes carriéristes.

Ce sont les fossoyeurs des idées nationales, ils vont tuer le FRONT NATIONAL. 

Avec beaucoup d'anciens militants et cadres du Front National, des écartés ou des exclus par la volonté d'une soi disant présidente, qui se veut à vie comme tous les dictateurs, nous sommes déterminés à accueillir toutes celles et tous ceux qui comprendront que le Parti de la FRANCE est la seule structure politique capable de redonner l'espoir aux français.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel