UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

In Mémoriam

Ce dimanche 11 mars, la liquidation de près de 50 ans de la vie politique de la Droite Nationale est actée.

En dehors de quelques compagnons de route restés pour des raisons alimentaires, seuls 4 ou 5 historiques restent dans ce TITANIC qu'est maintenant le "Rassemblement National", qui se voudrait l'héritier le plus discret possible du FRONT NATIONAL.

Un seul militant représente le pays réel du NORD, le plus peuplé des départements français en la personne de Philippe EYMERY. Et quel militant, c'est celui qui avait mené le combat dans le NORD pour faire disparaître le FRONT NATIONAL le 5 décembre 1998.

Les candidats militants du NORD, une nouvelle fois sont jetés comme des malpropres, ce n'est pas la première fois depuis 2011.

La vérité consiste à redire que STEEVE BRIOIS, actuel secrétaire général était pour sa part à la manœuvre dans le Pas de Calais.

Ce que Bruno MEGRET n'a pas réussi, ses laudateurs de l'époque "DES COUCOUS" ont réalisé l'ANSCHLUSS parfait.

Les choses sont enfin claires, les opportunistes ont pris d'assaut la maison nationale et l'ont vidé de toute sa substance.

Les choses sont enfin claires, la liquidation du FRONT NATIONAL est actée, le Rassemblement National mis en place ne permettra pas d'oublier, de faire oublier les turpitudes des unes et des uns, au Parlement Européen et lors des campagnes électorales passées.

Les choses sont enfin claires, à la fin d'un cycle de près de 50 ans, la justice va pouvoir se prononcer malgré les jérémiades des mis en cause. Attention aux manœuvres dilatoires tendant à ralentir les procédures en cours.

Beaucoup d'accusations ont été portées, une mise en examen n'est pas une preuve de culpabilité.

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel