UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Avec MENARD ?

    Compte-rendu des « Rendez-vous de Béziers » par David Martin

    Rédigé le Lundi 30 Mai 2016 à 12:05 | 0 commentaire(s)

     

    A la demande du Président du Parti de la France, Carl Lang, j'ai participé aux « Rendez-vous de Béziers » de Robert Ménard.

    Tout d'abord, il faut louer le travail réalisé par Robert Ménard dans sa ville. Les anciens que j'ai pu rencontrer sont unanimes, la sécurité est retrouvée et la ville redevient agréable à vivre sauf bien évidemment que dans certains quartiers, l'accent chantant de cette région a été remplacé par un autre moins agréable à l'oreille.


    Samedi, dans le vieillot Palais des Congrès, plus de 2.000 personnes se sont retrouvées pour assister à des tables rondes ou après chaque exposé, le public pouvait poser des questions aux intervenants. De ces échanges, allant du courtois au viril mais toujours corrects, sont sortis 51 propositions pour enfin « oser être de droite. »

    Je ne reviendrai pas sur la tragi-comédie de l'histoire du marche-pied qui a fait fuir Marion Maréchal- Le Pen et le frère Collard puisque les médias d'en sont chargés.

    Je m'attarderai plutôt sur les nombreux échanges que j'ai pu avoir avoir avec des dizaines de militants, cadres locaux ou élus du Front National ou du Rassemblement Bleu Marine. 

    Ceux qui étaient présents et qui n'ont pas cédé aux injonctions du Carré de quitter les lieux m'ont tous fait part de leur écoeurement face au Grand Remplacement... que subit le Front National. Dans certaines régions, des jeunes inconnus remplacent les cadres historiques, dans d'autres ce sont des transfuges de la droite mondialiste qui sont recrutés et ce, vraisemblablement, après avoir fait quelques travaux en loge.

    Mais ce Grand Remplacement n'est pas uniquement un remplacement d'hommes et de femmes, c'est aussi un Grand Remplacement d'idées et la présence nombreuse de ces frontistes au sens historique du terme semblait vouloir dire qu'« Oz Ta Droite » était un dernier espoir de faire l'unité et de faire infléchir la ligne décadente du néo-FN.

    A droite justement, j'ai pu me rendre compte que le SIEL, petit parti du RBM, était plus en phase avec le programme de Carl Lang qu'avec celui de Marine Le Pen. Il est à noter que les représentants du SIEL n'ont pas déserté Béziers et son Président clamait haut et fort dimanche soir sa fierté de contribuer à l'unité des droites.

    En conclusion de ce week-end, Robert Menard a fait voter le public 51 propositions où l'on retrouve par exemple la retraite à 65 ans, l'interdiction totale du voile dans la sphère publique et surtout une libéralisation de l'économie pour qu'enfin la France puisse retrouver son rang sur l'échiquier mondial.

    Ces propositions pleines de bon sens ont été immédiatement raillés par le chevènementiste Philippot et ses amis du néo-FN qui craignent bien évidemment de déplaire au bouffon de la madone.

    Alors avant de reprendre mon train pour retrouver ma Picardie natale, j'ai fait un dernier tour pour retrouver ces sympathisants, cadres ou élus du Front National. Ils étaient toutes et tous emballés par les propositions de Ménard mais déçus une nouvelle fois par le sectarisme des leurs.

    Dans le train et grâce aux réseaux sociaux, beaucoup m'ont contacté pour me dire que si rien de concret ne sortait de ce rendez-vous de Béziers, ils ne seraient plus en mesure de défendre les couleurs du Front National Rose Bonbon.

    A l'heure ou j'écris ces lignes, il semblerait que Robert Ménard (qui samedi soir m'a demandé de transmettre ses amitiés à Carl Lang) soit déjà en train de battre le rappel pour faire voter Marine Le Pen malgré que ses 51 propositions soient quasiment toutes en inadéquation avec le programme du néo-FN...

    2017 approche. Marine Le Pen ne sera pas à l'Elysée. Tout le monde le sait.

    Mais 2017, c'est aussi et surtout les législatives. Alors pourquoi ne pas nous regrouper sous une alliance de droite nationale pour être présent dans les 577 circonscriptions et faire enfin entendre la voix de la vraie droite nationale ?

    Alliance de droite nationale ça fait ADN. Pour défendre les valeurs, la culture et l'identité française, quoi de mieux que notre ADN ?

    David Martin

  • REINFO

    REINFO : le journal hebdomadaire
     
     

  • Bienvenue Jean-Pierre

    La canaille rose et verte

    Rédigé le Jeudi 26 Mai 2016 à 08:14 | 0 commentaire(s)

     

    De Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique :
    Georges Bernanos fustigeait, en 1931, de façon cinglante la « canaille dorée de 1740 ». Que dirait-il aujourd’hui alors que l’actualité se concentre sur la légitimité, ou non, de produire un concert de rap à Verdun ?


    En réalité la société actuelle dite post-moderne ne se propose même plus de durer. Tout n’y est orienté que vers la jouissance immédiate, la satisfaction des instincts les plus bas d’un peuple humilié par des repentances incessantes, avili par la pornographie, lobotomisé par une déséducation nationale tyrannique, coupé de ses racines et de ses élans par un consumérisme hédoniste frénétique.

    Ce peuple qui fut libre (franc signifiant libre et noble) n’est plus maître de son destin ni de ses initiatives. De petits hommes gris qui fixent le prix de la betterave et ne sauraient pas faire pousser des radis règlent les moindres détails de sa vie quotidienne.

    Ce peuple qui fut brave a interdiction de se défendre quand il est agressé. Le monopole de la violence doit, paraît-il, rester aux forces de sécurité plus promptes à verbaliser les excès de vitesse qu’à réduire les zones de non droit dans les banlieues.

    Des classes dirigeantes indignes, corrompues et coupées du réel, croyant sans doute que Le bon coin est le nom d’un restaurant à la mode, rejettent un héritage qui les écrase parce qu’elles sont incapables intellectuellement de le comprendre et spirituellement de le vivre. Elles ont la haine de la transmission et de son support naturel : la famille. Incapables d’être réellement elles se réfugient dans l’avoir. Les nobles idéaux qu’elles portent en sautoir sur leurs tabliers en peau de cochon cachent de plus en plus mal leur seul objectif qui est de « jouir sans entraves » du pouvoir et de ses délices. Elles cumulent sous les ors de la République grasses prébendes et non moins grasses affaires de cul et traitent avec arrogance et suffisance le petit peuple dont les réactions de survie ne sauraient être, selon elles, que « nauséabondes » pour les odeurs et « brunes » pour les couleurs. Ces gens ne connaissent du plus beau mot de la langue française, servir, que la forme pronominale : se servir.

    Par-dessus tout cette canaille rose et verte de 2016 qui laissera dans l’histoire la trace de capotes douteuses et de seins flasques n’aura en définitive servi sous des noms divers que la libération de la braguette. Intraitable et brutale avec les doux de La Manif Pour Tous mais faible avec les violents des Black Blocs, elle a pour l’Islam les yeux de Chimène à la fois envoûtée par des beautés orientales et déjà subjuguée par la force des guerriers d’Allah.

    La chienlit occupe nos villes, mollement contenue par un pouvoir qui, de fait, en partage les haines : la France, la Tradition, la famille, le catholicisme, la fidélité, le travail, l’honneur.

    De nouveaux privilégiés, étrangers à toute notion de justice et de bien commun, s’accrochent à leurs privilèges désuets, à leurs statuts obsolètes, à leurs rentes de situation comme la bernique à son rocher.

    Des populations étrangères à notre histoire et à notre civilisation s’estiment « chez elles, chez nous » et exigent d’être accueillies généreusement en réparation des méfaits que nos ancêtres auraient fait endurer aux leurs.

    Submergeant ce champ d’épandage et criant vengeance devant Dieu s’étendent, sans cesse plus abondants, les flots de sang répandus par les victimes de l’avortement. Qui croira que ces crimes resteront impunis ? Abraham ne trouva pas les dix Justes qui auraient préservé Sodome de la colère de Yahvé. Il n’en trouva que quatre. Et Sodome fut détruite à cause de ses péchés !"

     
  • Halte à la chienlit de la CGT

    Halte à la chienlit organisée par les communistes de la CGT

    Rédigé le Mercredi 25 Mai 2016 à 20:11 | 4 commentaire(s)

     

    Le Parti de la France demande au gouvernement d'assumer ses responsabilités en mettant fin aux tentatives de déstabilisation de notre pays par une minorité d'agitateurs professionnels communistes qui bloquent les raffineries et paralysent les transports.


    Il est intolérable que les Français subissent les agissements de ces syndicalistes subventionnés qui ne représentent qu'eux-mêmes et sont à mille lieux des préoccupations des travailleurs dont ils entravent la liberté de circuler.
     
    Le rôle d'un gouvernement digne de ce nom est de rétablir l'ordre et de garantir la libre circulation des biens et des personnes ; si le pouvoir socialiste en est incapable, qu'il démissionne et laisse la place à des dirigeants patriotes de la droite nationale qui auront la volonté de mettre fin au désordre et au chaos social.
     
  • MINUTE : à lire

    Il y a 50 ans, pas encore engagé, je lisais MINUTE et le CANARD ENCHAINE, rapidement après la "Chienlit" de 1968, j'ai choisi la Droite Nationale.

    En ce moment, l'histoire repasse les mêmes plats qu'à l'époque.

    Je n'ai aucun regret, comme disait un président : j'ai fait le bon choix.

    Le Journal Minute analyse l'actualité

    Rédigé le Mercredi 25 Mai 2016 à 11:12 | 0 commentaire(s)

     

    : Haine anti-flics et ras-le-bol des policiers, interview de Jean-Yves Le GALLOU sur l'immigration et la mosquée FN à Hénin-Beaumont. A lire, voir pièce jointe:


     

    minute_2772.pdf MINUTE 2772.pdf (2.63 Mo)

  • Il est choqué ! Pauvre homme.

    Florian Philippot choqué par Nadine Morano qui estime que « la Gare du Nord, c'est l'Afrique ! »

    Rédigé le Mercredi 25 Mai 2016 à 09:22 | 0 commentaire(s)

     

    Le sémillant vice-président du fan-club de Marine Le Pen joue à la vierge effarouchée suite aux propos anecdotiques de l'ineffable Nadine Morano, qui a seulement constaté ce que toute personne saine d'esprit peut faire d'elle-même : « la Gare du Nord, c'est l'Afrique ! »


    Voici ce que le Raspoutine de Madame Le Pen a déclaré à France Info : « Qu'il y ait des problèmes massifs d'immigration et de communautarisme, notamment dans certains quartiers, mais pas que, c'est une évidence. Mais on peut aussi élever un peu le débat. » Florian Philippot estimant que Nadine Morano dit « n'importe quoi pour que l'on parle d'elle. »

    Faire le constat de la colonisation migratoire, c'est abaisser le débat selon lui, voire raconter n'importe quoi. Ça en dit long sur les préoccupations du néo-FN...

  • Jean-Yves Le GALLOU

    Jean-Yves Le Gallou : « Le vrai problème c'est l'immigration »

    Rédigé le Mercredi 25 Mai 2016 à 09:16 | 0 commentaire(s)

     

    L’immigration est une catastrophe sur tous les plans et je vais prendre trois exemples.

    Les hommes politiques aiment beaucoup parler de la lutte contre l’insécurité, parce qu’elle préoccupe à juste titre les Français, en présentant tout un tas de solutions qui, selon eux, vont régler ce problème – et bien sûr ne le règlent jamais.


    Ils ne peuvent pas le régler parce qu’ils ne s’attaquent pas à la cause. Pour dire clairement les choses, l’erreur – je dirais même la faute – est de croire qu’il y a juste un problème d’insécurité. Or il n’y a pas de problème d’insécurité : il y a un problème d’immigration ! Quand la quasi-totalité des bandes criminelles sont issues de l’immigration et quand 70 % des détenus sont étrangers ou issus de l’immigration, parler d’insécurité et ne parler que d’insécurité, c’est une manière de ne pas parler de ce sujet qui en est la source : l’immigration.

    Deuxième exemple : la communautarisation de la société française, qui alimente le discours d’un certain nombre d’hommes politiques, à droite comme à gauche, avec ce qui est présenté comme son corollaire, le problème de la laïcité. Là encore, il est faux de prétendre qu’il y a un problème avec la laïcité, et de vouloir travailler sur le sens qu’il faut lui donner et sur son champ d’application. Il n’y a pas de problème avec la laïcité : il y a un problème avec l’immigration, et plus précisément avec l’islamisation.

    Troisième exemple, avec le chômage et le montant des salaires, particulièrement du salaire minimum. Evidemment qu’il faut l’augmenter. Evidemment que le salaire minimum ne permet pas de vire dans des conditions décentes, notamment en région parisienne. Mais il est impossible d’augmenter le Smic quand, dans le même temps, les frontières sont ouvertes au point de permettre l’arrivée permanente d’une main-d’œuvre abondante et bon marché. Sur le Bon Coin – vous savez, le site que ne connaît pas Nicolas Sarkozy... –, on vous propose des services de ménage pour la moitié du Smic. Quand on parle d’emploi et de salaire, le vrai problème derrière, c’est aussi l’immigration.

    Jean-Yves Le Gallou

    Source : http://lesalonbeige.blogs.com

  • MORANO ! Encore un petit effort !

    Pour Nadine Morano, la Gare du Nord, "c'est l'Afrique"

    Rédigé le Lundi 23 Mai 2016 à 08:04 | 0 commentaire(s)

     

    “On a l'impression d'être en Afrique”

    Dans un sujet diffusé au cours de l'émission, la candidate à la primaire de la droite en vue de la présidentielle de 2017 s'en prend au quartier de la Gare du Nord, dans le 10e arrondissement de Paris, qui n'est selon elle, “plus la France”.


    “Dans le quartier où j'ai grandi, il y avait quatre familles africaines, quatre. Dont une est restée ma meilleure amie. Quand vous retournez dans ce quartier, regardez la Gare du Nord, on n'a plus l'impression d'être en France, on a l'impression d'être en Afrique”, s'emporte Nadine Morano.

    Et l'ancienne ministre d'insister: “Vous arrivez dans la Gare du Nord, c'est l'Afrique. Ce n'est plus la France. On n'a pas le droit de le dire? C'est vrai!”.

    “On voit bien que c'est une population immigrée" 

    Interrogée sur ses propos par les journalistes du Supplément, une fois le sujet terminé, l'élue a réitéré.

    “Quand vous arrivez Gare du Nord, je vous laisse juger par vous même. Et je laisse juger aussi tous ceux qui viennent, de regarder pourquoi il y a dans ce quartier une concentration d'une population, dont on voit bien que c'est une population immigrée, dont on voit bien que c'est une population qui est concentrée dans ces…

    Lire la suite sur BFMTV.com

  • Dans la SOMME aussi !

     

    Le Parti de la France se structure à Abbeville (80)

    22 Mai 2016, 11:44am

    Publié par Thomas Joly

    A la demande de Sabrina Le CORRONC, Déléguée du Parti de la France pour la Somme, David Martin, qu'elle a nommé Délégué départemental adjoint, a organisé vendredi 20 mai une réunion militante à Abbeville afin d'y structurer le PDF. Cette réunion politique et conviviale s'est tenue en présence du Conseiller municipal d'Abbeville, ex-FN, Yvon FLAHAUT.

    Afin de rejoindre cette nouvelle et dynamique section du PDF, contactez David Martin au 07.81.69.58.73

  • HENIN Suite !

    Mosquée d'Hénin-Beaumont : les militants du Parti de la France dénoncent la trahison du maire FN !

    Rédigé le Lundi 23 Mai 2016 à 07:46 | 0 commentaire(s)

     

    Vendredi 20 mai, les militants du Parti de la France, emmenés par Jean-François Vendeville, membre du Bureau Politique du PdF, ont collé des affiches anti-islamisation et distribué plusieurs milliers de tracts dénonçant la trahison du maire FN d'Hénin-Beaumont (62), Steeve Briois, qui a accordé sans tenter aucun recours le permis de construire à la mosquée Ennsar le 7 mars dernier.


    Cette trahison prouve que le néo-FN de Marine Le Pen pratique le clientélisme politique et islamique au même titre que les autres partis politiques, alors même que les Héninois et Beaumontois lui ont accordé leurs suffrages afin de préserver leur identité française. Ceux-ci ont d'ailleurs réservé un excellent accueil à nos militants et ils se disent « dégoutés » de l'attitude de leur municipalité face à l'islamisation de leur ville.

    Le Parti de la France entend dénoncer toutes les impostures, en particulier celles qui visent à mentir aux patriotes français pour obtenir leurs suffrages et ensuite pratiquer la même politique de collaboration avec l'invasion migratoire et islamique que ceux qu'ils feignent de combattre en période électorale.

    Nous avons le droit et le devoir, en tant que Français, de défendre nos traditions, notre culture et notre mode de vie. Avec le Parti de la France, refusons la colonisation migratoire et l’islamisation de la France !

  • OPERATION ANTI-MOSQUEE à HENIN-BEAUMONT

    A l'initiative de Jean-François VENDEVILLE, nouveau membre du BUREAU POLITIQUE du PARTI de la FRANCE, avec une dizaine de militants nationaux, avec ma participation active, nous avons distribué des tracts dénonçant le Maire d'HENIN-BEAUMONT du RBM de Marine et PHILIPOT, qui a attribué un permis de construire une mosquée dans une ville dirigée par le Front National. 

    Chacun trouvera ci-dessous la maquette du tract du PDF.

    Dominique SLABOLEPSZY

    Responsable régional du PDF

    Membre du BP

    TRACT HENIN.pdf

  • POLICIERS, ils ont raison de manifester.

    Les policiers, ulcérés, manifestent dans toute la France

    Rédigé le Mercredi 18 Mai 2016 à 07:02 | 0 commentaire(s)

     

    Cible des casseurs lors des manifestations contre la loi travail, les forces de l'ordre attendent des consignes claires. La grogne gagne dans le pays. Ce mercredi, de 12h à 14h, la profession s'apprête à battre le pavé.


    Avis de tempête dans la police. Selon un dernier bilan, 343 policiers et gendarmes ont été blessés en deux mois et demi de débordements émaillés de slogans radicaux tels que «tout le monde déteste la police» ou encore «un policier, une balle». La coupe est pleine.

    Ce mercredi 18 mai, de 12 à 14 heures, la profession s'apprête à battre le pavé à travers le pays pour exprimer son ras-le-bol. Ce mouvement de grogne, rarissime, devrait mobiliser dans une quarantaine de grandes villes des milliers de gardiens et de gradés ulcérés, mais aussi des bataillons d'officiers et des commissaires de police.

    À Paris, le rassemblement est prévu sur la place de la République, précisément là où se réunit le mouvement Nuit debout depuis le 31 mars. Les gendarmes, sollicités pour assurer le maintien de l'ordre quand les policiers manifestent, ont prévu un «gros dispositif» pour éviter les incidents.

    «Mettre un terme à une campagne de stigmatisation et de lynchage»

    «La place appartient à tout le monde, et pas seulement à ceux qui ont choisi le totalitarisme de la rue, prévient d'emblée Patrice Ribeiro, patron de Synergie Officiers. Il est grand temps de dire stop à la haine anti-flic. Nous voulons mettre un terme à une campagne de stigmatisation et de lynchage qui était jusqu'alors l'apanage de l'extrême gauche et qui trouve désormais un écho jusqu'à la CGT et chez Mélenchon.» Ce responsable est sans détour: ses collègues envoyés en première ligne pour disperser les irréductibles sont aujourd'hui la cible de «casseurs professionnels et entraînés pour blesser, mutiler ou tuer».

    Persuadé que l'«esprit Charlie» dont ont bénéficié les forces de l'ordre au lendemain des attentats de janvier 2015 ne peut être écorné par une (...) Lire la suite sur Figaro.fr

  • Enfin une bonne nouvelle, dehors l'anti-France

    Les « Kouffars » ont gagné : le rappeur Black M ne viendra pas souiller la mémoire de nos Poilus à Verdun

    Rédigé le Vendredi 13 Mai 2016 à 12:22 | 0 commentaire(s)

     

    La mobilisation patriote a payé.

    La décision a été prise jeudi soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M prévu le dimanche 29 mai à 21h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.


    Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public », lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun vendredi matin.

    Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

    Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ».

    Lire la suite : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/13/verdun-le-concert-de-black-m-annule

  • BRIOIS ! Traître un jour, traître toujours.

    Délivrer des permis de construire des mosquées est dans le programme du FN

    Rédigé le Mercredi 11 Mai 2016 à 16:23 | 0 commentaire(s)

     

    Suite à cette affaire (le maire de Hénin-Beaumont autorise la construction d'une mosquée), Minute a voulu confirmer l'information et en a obtenue une autre :


  • Aux morts pour la FRANCE

    Vous ne salirez pas la mémoire de nos pères !

    Rédigé le Jeudi 12 Mai 2016 à 10:08 | 0 commentaire(s)

     

    Communiqué de Nicolas GOAS, délégué national des étudiants du Parti de la France

    Cent ans après le terrible carnage de Verdun où la France perdit plus de cent cinquante mille de ses meilleurs fils, nous pouvions et nous étions en droit, nous leurs descendants, de réclamer une cérémonie solennelle, digne et auguste afin de révérer et de raviver la mémoire de ses valeureux tombés au champ d’honneur. Nous étions en droit d’attendre, nous leurs descendants, une commémoration empreinte d’émotion et de recueillement pour ces héros qui ont accordé le sacrifice ultime à la patrie.


     


     

    Mais apparemment, cette exigence pourtant simple, innocente et évidente était inconcevable pour le pouvoir socialiste. Toujours plus acharnés et déterminés dans leur délire « vivrensemblesque » et universaliste, les pandores de la bien-pensance ont cru bon de programmer pour le centenaire de la bataille de Verdun,  un concert de Rap avec la venue de « l’artiste » Alpha Diallo alias Black M.

    Outre le caractère profondément indécent d’organiser ce type d’évènement pour une commémoration historique, il faut rappeler que ce sympathique « Black M » fait partie d’un groupe de rap crachant allègrement sur la France.

    La France ? Un pays de « koufars » selon ce même Alpha Diallo (en arabe, terme péjoratif pour définir les non-croyants) surnommé également « la conne de France » ( voir sa chanson « le ghetto s’exprime »). Et pour finir dans les sentiments les plus anti-nationaux que l’on puisse trouver, cet énergumène anti-Français, rajoutait (voir sa chanson « Comment veux-tu ») : « je baiserai la France jusqu’à ce qu’elle devienne amour. »

    Le Parti de la France exprime son indignation totale face à  la tenue de cet évènement qui est une véritable insulte et souillure portée à la mémoire de nos aïeux.

    Le Parti de la France demande la déprogrammation immédiate de ce concert. L’anti-France doit cesser. Vous ne salirez pas la mémoire de nos Pères !

    Par ailleurs, je ferai le déplacement avec plusieurs cadres et militants « koufars » du Parti de la France, ce 29 mai à Verdun, afin d’honorer comme il se doit  ces héros morts pour la patrie.

  • Encore un militant qui a compris

    David Martin, cadre historique du FN de la Somme, rejoint le Parti de la France

    Rédigé le Dimanche 8 Mai 2016 à 19:33 | 1 commentaire(s)

     

    Chaque jour de nombreux cadres et militants du FN, en rupture avec la dérive de ce mouvement, rejoignent le Parti de Carl Lang. Ainsi, lors du congrès de samedi dernier, David Martin, dynamique candidat à de nombreuses reprise du FN dans la Somme, a annoncé son adhésion au Parti de la France.


     
     
    Il est utile de rappeler l'adhésion au PARTI de la FRANCE des deux conseillers municipaux d'ANZIN (59410), et l'élection de Nadine FOURNARD au Conseil National lors du 3ème Congrès, ce 7 mai 2016, comme celle de Michelle BEAL, Frédéric DELPLACE, de Jean-François VENDEVILLE, de Serge THOMES, d'Etienne BAUVOIS et Dominique SLABOLEPSZY, pour le NORD, et Monique DELEVALLET pour le PAS de CALAIS.
     
    D'autre part, Frédéric DELPLACE et Jean-François VENDEVILLE rejoignent Dominique SLABOLEPSZY au Bureau Politique du PDF.
     
    Serge THOMES, Frédéric DELPLACE et Dominique SLABOLEPSZY seront candidats pour le PDF dans les 19, 20 et 21ème circonscriptions du Nord les 11 et 18 juin 2017.
     
    Bon courage à tous.
  • DIAPORAMA CONGRES

    3 ème Congrès du Parti de la France le 7 mai 2016
    DSC_0111
    DSC_0111

  • CONGRES réussi

    Notre 3ème Congrès du Parti de la France : un grand succès

    Rédigé le Dimanche 8 Mai 2016 à 10:09 | 0 commentaire(s)

     

    Ce sont plus de 400 délégués des fédérations du Parti de la France qui se sont réunis hier dans l'unité, l'amitié et la volonté de résistance.


    Les travaux de la journée ainsi que les orateurs ont été présentés par Jean Verdon. Les opérations de vote se sont déroulées sous l'autorité de Michel Bayvet et Jean-Pierre Reveau.
    Les travaux ont débuté dès 10 heures avec l'Assemblée générale ordinaire lors de laquelle Myriam Baeckeroot, trésorière du parti et Carl Lang , président ont présenté leur rapport moral. Après les opérations de vote qui ont permi l'élection du Conseil national, du Bureau politique et du Président , se sont sont succédées les tables rondes lors desquelles, Thomas Joly, Myriam Baeckeroot, Dominique Slabolepszy, Franck Timmermans, Jean-Claude Rolinat, Dominique Challard, Pierre Deplanque, Christophe Devillers, Matthieu Mautin, Dominique Morel et Pierre-Marie Verdier ont travaillé sur la préparation des échéances électorales de 2017 ainsi que sur l'action des élus du Parti de la France.
    L'après midi, après un déjeuner convivial et sympathique lors duquel nos amis des différentes fédérations ont pu se retrouver, les travaux ont repris avec la prise de parole de différents orateurs. 
    Ainsi Roger Holeindre, président d'honneur du Parti de la France et président du CNC, a lancé un appel à la résistance nationale, Fernand Le Rachinel, meilleur ouvrier de France et ancien député député au Parlement européen a exposé les nécessités économiques de la défense de nos entreprises, de la valeur travail et de la promotion de nos filières de promotion en dénonçant par ailleurs la persécution fiscale dont sont victimes les Français en général et les entrepreneurs en particulier.
    Katell Mautin, mère de famille de 7 petites filles, est intervenue brillamment sur la défense de la famille et des valeurs familiales dans le respect de la loi naturelle.
    Christian Baeckeroot , expert comptable et ancien député a dressé un bilan de l'état de l'éducation dite nationale et a développé le projet du Parti de la France pour la restauration de notre système éducatif.
    Eric Pinel, enseignant, ancien député au Parlement européen a rappelé l'attachement prioritaire du PdF à la défense de nos paysans, de nos filières agricoles et à la protection de notre patrimoine rural et français.
    Nicolas Goas, étudiant en médecine et délégué national des étudiants du PdF a appelé avec force la jeunesse française à la mobilisation afin de reprendre le flambeau de la défense de la patrie française.
    Martine Lehideux, vice-présidente du PdF, ancienne Députée a appelé tous les militants et les sympathisants de la vraie droite nationale à s'engager et à rejoindre le Parti de la France afin de mener la grande bataille politique et historique de résistance et de reconquête nationale.
    Les deux invités du parti de la France ont ensuite pris la parole. Tout d'abord Joëlle Bergeron, commissaire priseur et député au Parlement européen qui a rappelé l'attachement de tous les patriotes d'Europe à la défense de notre patrimoine culturel européen et souligné la nécessité de mener la bataille de protection de notre culture et de notre héritage de civilisation. Puis Koen Dillen, ancien député flamand au Parlement européen et soutien fidèle du Parti de la France depuis sa création, a rappelé les défis que les patriotes de toutes les nations d'Europe devront relever ensemble en particulier celui de la colonisation étrangère et islamique.
    Cette journée s'est terminée par le discours de Carl Lang, président réélu du Parti de la France qui a défini nos objectifs politiques pour 2017 et réaffirmé que le Parti de la France incarnait la droite nationale européenne, la droite populaire et sociale, la droite de nos valeurs de civilisation européenne et chrétienne et la droite des libertés économiques, de l'entreprise et du patriotisme économique, social et familial.
    DSC_0028
    DSC_0028
     
    En dehors de mes complices, Myriam BAECKEROOT et Thomas JOLY du PDF depuis 2009, J'ai retrouvé des compagnes et compagnons d'avant 1998, Franck TIMMERMANS, Claudine DUPONT-TINGAUD et bien d'autres anciens du combat national pour la FRANCE.