UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rien de nouveau, c'était en 2008, plus de 10 ans

Qui a peur du loup, qui est ce loup ?

Le loup c'est celui qui détruit de l'intérieur le Mouvement National.

Le loup c'est celui qui trahit la cause nationale pour un plat de lentilles.

Le loup c'est le donneur de leçons qui joue au yoyo.

Le loup n'a aucune morale politique.

Le loup c'est celui qui fuit les responsabilités.

Le loup c'est celui qui profite de son soi-disant entregent pour exiger que TOUS les autres soient à sa dévotion.

Si ce loup avait gagné, que n'aurions nous entendu.

Mais quand même, mobiliser à son profit exclusif TOUS les cadres de deux département, c'est certainement les prendre pour de zozos, pour des guignols exploitables et corvéables à merci.

Je sais de quoi je parle, nos amis militants du Hainaut n'ont pas échappé à la coupe sombre, à l'instar du chargé de mission pour le Hainaut qui figure sur toutes le photos, dans tous les reportages, et au premier rang.

Le loup, c'est celui qui assène des soi-disant vérités, du style "plus de xx militants gonflés à bloc", et il sont où ces militants qui devaient casser la "baraque", sur 18 cantons, seulement 6 ont été candidats aux cantonales, deux n'ont même pas pu permettre aux électeurs nationaux de se prononcer, faute de bulletins et de circulaires.

Depuis les cantonales de 1985, jamais cette situation désastreuse ne s'est produite. Tout le reste n'est que baratin. 

Un chef ce n'est pas un loup, c'est quelqu'un qui se sacrifie pour les autres, au détriment de ses intérêts électoraux personnels.

Le loup c'est celui qui va réfléchir à son avenir personnel, se justifier et comment payer la note.

Le loup ne peut être que la victime, non consentante, du  courroux des militants de la cause nationale.

Pour ma part, je ne quitte pas le navire, je souhaite de nouveau m'investir dans mon "HAINAUT", si la direction actuelle du FN le souhaite, j'espère et je crois au sursaut de nos idées.

Je reste fidèle à celui qui a su galvaniser les militants du Nord Pas de Calais

Dominique SLABOLEPSZY 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel