UA-64751344-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Parent 1 ? Parent 2 ? C'est quoi ce B....l !

    LMPT a inviteé Kelly, mère porteuse américaine, aà venir s'exprimer devant les Français
    Tollé unanime suite aux propos de Marlène Schiappa

    Mercredi 20 février, Marlène Schiappa a évoqué, dans les colonnes de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, une prétendue « convergence idéologique » entre La Manif Pour Tous et les terroristes islamistes.
    Face à cet amalgame stupéfiant, La Manif Pour Tous a aussitôt demandé des excuses publiques de la Secrétaire d'Etat :

    Communiqué

     

    En dépit du tollé unanime, Marlène Schiappa a réitéré ses propos dans d'autres interviews, conduisant alors nombre de Français à réclamer sa démission.
    A l'heure où nous écrivons, nous sommes sur le point de déposer plainte auprès de la Cour de justice de la République à l'encontre de la Secrétaire d'Etat.

    Pour suivre les réactions et les événements à ce sujet :

    lamanifpourtous.fr

     
    Remplacer « père » et « mère » par « parent 1 et 2 »

    Le 12 février, la député LREM Valérie Petit propose de profiter du projet de loi « école de la confiance » pour supprimer les mentions « père » et « mère » des formulaires scolaires au profit de « parent 1 » et « parent 2 ». Avec elle, sa collègue Jennifer De Temmerman considère qu' « un père et une mère » constituent « des cases figées » qui correspondent à « des modèles sociaux et familiaux un peu dépassés » :

    Video
    https://tinyurl.com/y38gw6bl

    Cet amendement est voté le jour même par les députés LREM. A ce stade, il s'agit de la 1ère lecture du projet de loi (il doit ensuite passer au Sénat puis revenir devant l'Assemblée nationale).

     
    La Manif Pour Tous monte au créneau

    Parce qu’elle suit toujours attentivement les débats parlementaires, La Manif Pour Tous alerte aussitôt sur les réseaux sociaux et par voie de communiqué de presse :

    Communiqué

    Une tribune signée de Ludovine de La Rochère et Albéric Dumont, respectivement Présidente et vice-président de La Manif Pour Tous, est publiée sur FigaroVox :

    Tribune

    Tribune


    Les représentants du mouvement participent à de nombreux débats TV et radios, dans les matinales de RTL et LCI, sur RMC, C-News, Sud Radio... :

    Video
    http://tinyurl.com/yyndqd8d

    Video
    https://tinyurl.com/y2yahf8c

    Video
    https://tinyurl.com/yxj23ztq

    Machine arrière

    Au bout de trois jours, les députés LREM semblent faire machine arrière.

    Article Le Parisien
    https://tinyurl.com/y6tsxsx6
    Et bien sûr La Manif Pour Tous veille sur la suite
  • Rien de nouveau, c'était en 2008, plus de 10 ans

    Qui a peur du loup, qui est ce loup ?

    Le loup c'est celui qui détruit de l'intérieur le Mouvement National.

    Le loup c'est celui qui trahit la cause nationale pour un plat de lentilles.

    Le loup c'est le donneur de leçons qui joue au yoyo.

    Le loup n'a aucune morale politique.

    Le loup c'est celui qui fuit les responsabilités.

    Le loup c'est celui qui profite de son soi-disant entregent pour exiger que TOUS les autres soient à sa dévotion.

    Si ce loup avait gagné, que n'aurions nous entendu.

    Mais quand même, mobiliser à son profit exclusif TOUS les cadres de deux département, c'est certainement les prendre pour de zozos, pour des guignols exploitables et corvéables à merci.

    Je sais de quoi je parle, nos amis militants du Hainaut n'ont pas échappé à la coupe sombre, à l'instar du chargé de mission pour le Hainaut qui figure sur toutes le photos, dans tous les reportages, et au premier rang.

    Le loup, c'est celui qui assène des soi-disant vérités, du style "plus de xx militants gonflés à bloc", et il sont où ces militants qui devaient casser la "baraque", sur 18 cantons, seulement 6 ont été candidats aux cantonales, deux n'ont même pas pu permettre aux électeurs nationaux de se prononcer, faute de bulletins et de circulaires.

    Depuis les cantonales de 1985, jamais cette situation désastreuse ne s'est produite. Tout le reste n'est que baratin. 

    Un chef ce n'est pas un loup, c'est quelqu'un qui se sacrifie pour les autres, au détriment de ses intérêts électoraux personnels.

    Le loup c'est celui qui va réfléchir à son avenir personnel, se justifier et comment payer la note.

    Le loup ne peut être que la victime, non consentante, du  courroux des militants de la cause nationale.

    Pour ma part, je ne quitte pas le navire, je souhaite de nouveau m'investir dans mon "HAINAUT", si la direction actuelle du FN le souhaite, j'espère et je crois au sursaut de nos idées.

    Je reste fidèle à celui qui a su galvaniser les militants du Nord Pas de Calais

    Dominique SLABOLEPSZY 

     

  • REINFO 18 février 2019

    Réinfo, le JT du PdF

  • Pourquoi Médiapart ?

    Le régime veut-il faire taire Mediapart ?

    Le régime veut-il faire taire Mediapart ?

    Deux procureurs, accompagnés de trois policiers, ont voulu perquisitionner ce matin, à 11h10, les locaux de Mediapart dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet pour (notamment) atteinte à la vie privée de M.Benalla suite aux révélations de la semaine dernière. Cette enquête, qui vise les enregistrements révélés par Mediapart, est susceptible d’atteindre le secret des sources du journal. C’est pourquoi celui-ci a refusé cette perquisition.

    Cette affaire soulève plusieurs interrogations, qui devraient interpeller le régime :

    • Les informations révélées la semaine dernière et appuyées par des enregistrements n’ont pas fait l’objet de démenti.
    • Le parquet perquisitionne Mediapart pour atteinte à la vie privée mais ne requiert pas la révocation du contrôle judiciaire d’Alexandre Benalla. C’est une incroyable soumission du Ministère Public au pouvoir politique.
    • Un journaliste révèle que ni Alexandre Benalla ni Vincent Crase n’ont porté plainte. Le parquet a ouvert cette enquête sur la base d’éléments transmis au parquet. Par qui ? Le parquet de Paris est soumis hiérarchiquement au pouvoir exécutif…

    Macron sombre petit à petit dans la dictature…

  • Au sujet des gillets jaunes, notre soutien réel.

    Face à face